Accueil‎ > ‎News‎ > ‎

Dimanche 26 août 2016 : IM 70.3 Vichy

publié le 9 sept. 2016 à 05:59 par Damien Plainchault
Je voulais vous faire un petit compte rendu de ma course half 70.3 de Vichy ce week-end et de l'expérience "Ironman" pour ceux qui voudraient s'inscrire à une course de ce label où se lancer sur le longue distance.
J'ai également entendu que certains étaient intéressés pour faire l'ironman  de Vichy l'année prochaine qui se fait sur le même parcours donc je pense que ça pourrait intéresser du monde.
Bon ok je ne sais pas être concis donc il est super long en faite 😁

La prépa:
A la base après mon Ironman à Nice l'année dernière je ne voulais pas faire de long cette année. C'était sans compter sur Damien qui avait fait de Vichy un de ses objectifs de cette année, je n'ai pas envie de laisser mon fidèle binôme tout seul. Même si le parcours roulant à vélo n'est pas fait pour moi et que je traîne une tendinite au pied (aponévrosite)
depuis le mois de juin, je décide de m'inscrire début juillet avant le changement de tarif déjà bien salé à la sauce Ironman.
Je commence donc à augmenter le volume en natation en vue de rives ripaille et surtout à vélo car j'ai très peu rouler en début de saison et les sensations ne sont pas la. Cela se confirme sur le parcours S de Gray mi-juillet très roulant ou je perds beaucoup de places à velo alors que j'étais sorti dans le groupe de tête en natation. Je décide donc de mettre les bouchées doubles à velo en faisant un demi-tour de lac par semaine, une sortie fractionnée plus une bonne sortie le dimanche suivie de 20min d'enchaînement càp pendant 1mois.
En natation les sorties longues en lac sans combi me font progresser en eau libre.
À pied par contre je dois me contenter d'un footing et d'un enchaînement par semaine sois 10-15kms, afin de ne pas trop solliciter mon aponévrosite. Étonnamment je réalise mes meilleurs chronos sur le S de Gray et Lausanne à pied sous les 18'30. Je pense que c'est aussi indirectement du au fait d'avoir plus rouler à velo ces derniers temps et donc je pose le velo plus frais (donc svp avant de courir comme un dingue tous les jours sans savoir trop pourquoi, posés vous les bonnes questions, le triathlon c'est un enchaînement et pas 3 disciplines dissociées).

Avant course:
Vichy se situe à moins de 4h de route. Plus on s'approche de la ville, plus il fait chaud, il fait encore 37 degrés à 17h, ça promet pour la course du lendemain!
L'avantage du site c'est que tout est centralisé au mm endroit (finish Line, parc à velo, pasta party, retrait des dossards dans le village expo...). Nous arrivons le vendredi soir pour la déposer les vélos et les sacs dans le parc. Puis nous allons à la pasta party. L'ambiance et le décor spécifique Ironman sont bien là.
Le site n'est pas aussi magique qu'à Nice mais l'arène ou l'on passe à chaque tour de càp et où se situe là finish line entourée de gradins avec le speaker survolté est vraiment sympa.
Pour info nous avons logé au creps qui se situe à 500m du site et où ils proposent des chambres à 25euros la nuit petit déj compris (ils ouvrent à 4h du matin les jours de course 😉).
J'avale mon traditionnel gatosport ac mon thé et une banane.
Nous ne savons par contre toujours pas si la combi est autorisée ou pas et on décide de la prendre au cas où pour le lendemain matin. Cela est d'autant plus ambiguë que dans le règlement Ironman ils interdisent de nager en trifonction alors que les swimsuit en Néoprène fin sont autorisées sauf si l'on porte du tissu en dessous...bref c'est un peu du grand n'importe quoi, en plus vu que la réglementation fftri est différente et que ce sont des arbitres fftri qui sont présents et qui ne comprennent pas forcément la réglementation IM qui est en anglais je vous laisse pas imaginer l'imbroglio (pour info ils appliquent cette règle seulement aux pro normalement).
Heureusement en arrivant au parc nous entendons le speaker préciser que la trifonction est autorisée pour nager car la combi est interdite.
Depuis cette année sur les épreuves Ironman, le départ s'effectue en Rolland start, càd que l'on se place par sas de départ selon le temps désiré puis nous partons par 3 tte les 4s d'un ponton. La puce se déclenche juste avant de sauter dans l'eau. Quand on est pratiquement 2000concurrents cela prend 45min pour faire partir tous le monde!

La course:
Damien et moi nous plaçons dans le premier sas des moins de 29min (temps estimé avec combi normalement^^) on laisse partir les gros bras, cela fait bizarre de voire les concurrents partir et pas nous, ça fait un peu comme un CLM au final.
Nous partons dans les 80 premiers.
C'est a mon tour d'y aller, Damien pars juste derrière moi. Je saute dans l'eau qui est vraiment bonne (25.2) j'ai du mal à me mettre dans la course car on a pas eu le droit de s'échauffer dans l eau avant. J'arrive quand mm à prendre mon rythme de nage, on est pas du tout gêné, ça nage en longue fil indienne. La natation se passe super bien, j'arrive à bien poser ma nage sans me mettre dans le dur physiquement. Cela me rappel rive-ripaille sauf que l'eau est quand mm moins claire^^
comme souvent sur dû longue distance j'ai une musique dans la tête qui passe en boucle en l'occurrence "perfect stranger de Jonas blue".
Je prends du plaisir et je remonte une quarantaine de concurrents sans me faire doubler une seule fois.
Je sors en 28'42 dans les 20 meilleurs temps sans être entamé.
Transition trankil, je prends le temps de mettre des chaussettes et c'est parti pour les 90kms de bike.
Les 10premiers kms sont plutôt sinueux, je pars donc prudemment, je me fais pas mal doublé mais je ne m'affole pas je sais que ça roule très fort sur les épreuves IM et je reste concentré sur mes sensations et mon compteur (je vise 2h30 sois 36 de moyenne).
Il fait pas encore trop chaud (en mm temps il est à peine 8h du matin) et les routes de campagnes plus agréables arrivent.
La première fille me rattrape, en mode roue pleine, et mollet bien affûtés💪.
Je remarque vite que nous avons la même allure (par contre elle amène vraiment (trop) gros, genre 65tr/min) pendant les 45kms suivants nous roulons "ensemble" (no drafting bien sur! D'ailleurs je suis agréablement surpris car je n'ai vu aucun peloton tout du long du parcours!).
Au 40ème il commence à faire chaud et j'ai déjà vidé une gourde d'overstims, il m'en reste plus qu'une et je ne veux pas tester leur boisson distribué durant les 3 ravitos du parcours de peur de mal la digérer (et oui j'ai le bide fragile...). Je prends une gourde d'eau et je dilue pour en avoir plus longtemps.
Au 65ème je suis toujours sur le bon tempo, dernier ravito et on attaque la "bosse" du parcours qui fait en réalité 500m à 8%. Je lâché ma compagne de route qui est plus rouleuse que grimpeuse. La fin du parcours dans les bois qui est sensée être descendante n'est en réalité pas évidente car il n'y a que de courte descentes entrecoupées de faux plat montants. Les jambes commencent à tirer mais très vite arrivé la descente sur Vichy et je suis tout pile dans mes temps (2h31).
Le parcours que je redoutais est finalement bien passé et est très agréable et accessible pour un parcours roulant.
Deuxième transition, je me rends compte en récupérant mon sac de transition que j'ai oublié ma montre GPS sur le vélo. Tant pis, on va y aller au feeling.
Les premières foulées me rassurent, j'ai pas les jambes trop lourdes, par contre il fait très chaud! En sortant du parc je croise Damien qui finit son vélo, je me dit nickel on a fait le mm temps vélo c'est que je ne me suis pas trop traîné 😝.
Je pars tranquillement mais je rattrape quand mm des concurrents qui sont déjà à la peine. J'essaie vraiment de ne pas m'enflammé mais j'ai aucune idée de l'allure où je cours (en course mes sensations sont faussées).
Le parcours à effectuer 2fois est bien sympa et très roulant mis à part les 2 montées des ponts pour passer d'une rive à l'autre de l'allier. Une partie s'effectue même en plein centre ville sous des arcades, c'est cool, avec du monde qui nous encourage et surtout de l'ombre!
En effet il fait de plus en plus chaud, heureusement il y a des ravitos tous les 2,5kms et les bénévoles sont juste extraordinaire!
Au 8ème km je commence à souffrir de la chaleur et je cale un peu, j'ai tellement peur d'avoir des crampes comme à Nice ou hyeres ou j'avais du l'étirer des dizaines de fois allongé par terre que je cours sur des œufs et je n'arrive pas à dérouler. De toute façon vu le kilomètrage que j'ai à pied ce n'est pas plus mal d'y aller mollo car il y a forcément un moment où cela va faire très mal.
Au 10kms, un petit passage sur l'herbe avec des appuis plus fuyant me font ressortir un début de crampe aux ischios. Je continue donc à petit rythme sans pouvoir accélèrer par peur de cramper.
Je passe dans la fameuse arène ou le speaker est vraiment chaud bouillant puis c'est reparti pour un tour.
La première fille une hollandaise de 20ans qui cours pour les émirats me dépose littéralement au km 12 (elle réalise un semi en 1h19 😱). De tte façon je suis toujours bloqué à mon petit rythme.
Mon acolyte du jour qui est désormais 2eme fille me rattrape km 14, on s'encourage. Je ne peux toujours pas accélèrer, je tourne au ravito entre coca, st yorre, Orange et banane. Dès jets d'eau sont présents à chaque ravito, c'est bien appréciable. J'ai vraiment l'impression de plus avancer les derniers kms, je perds beaucoup de temps et des places. C'est la qu'on vit le manque de bornes à l'entraînement... encore cette longue ligne droite de 2kms, la montée du pont puis c'est l'arrivée.
Finalement moi qui pensais avoir couru en 1h50, j'ai couru en 1h36. J'ai limité la casse et surtout j'ai pas eu de crampes! Ma tendinite ne me fais pas mal donc c'est parfait!
je finis 99ème en 4h42.
Content d'enfiler le maillot de finisher ac la grosse médaille qui va bien.

Après course:
Petite mésaventure pour moi, alors que j'étais classé à l'arrivée je suis déclassé par la suite comme une quarantaine d'autres concurrents.
Je ne connais toujours pas la raison. J'ai envoyé un mail à IM mais toujours pas de réponse.
Je sais que certains athlètes n'ont pas été classés alors qu'ils ont effectués leur pénalité mais moi je n'ai jamais eu affaire à un arbitre de la course... Peut-être un pb de puce?

Vincent Olid
Comments